Comment faire une extension de maison ?

L’extension de maison permet de gagner plus d’espace à vivre. C’est envisageable pour acquérir un bureau, une chambre supplémentaire, ou carrément un appartement. Vous avez le choix entre une extension horizontale ou verticale en fonction de vos besoins et de votre budget. Quelles sont les étapes à suivre pour réussir son extension. Suivez le guide.

Étude du chantier

Une extension ne se fait pas sur un coup de tête. Il est important d’étudier sa faisabilité. Cela garantit la durabilité de votre habitation. Cette étude sera aussi la base de votre choix en matière de type d’extension. Vous verrez si vous pouvez envisager une extension horizontale ou une surélévation. Cette étude évoquera également les matériaux à utiliser pour les constructions. 

Une étude de votre chantier exige l’intervention d’un professionnel. Vous pouvez trouver le vôtre sur Camif Habitat. Son expertise assure de prendre en compte tous les critères indispensables pour l’extension de votre maison. La négligence sur ce point risque de vous couter très chère à posteriori. En effet, vous pourriez devoir refaire totalement les travaux ou endosser les frais de réparation. De surcroît, une extension sans étude d’expert se révèle un danger pour les locataires.

Les réglementations relatives à l’extension de maison

Pour construire en toute légalité, vous devez vous renseigner sur les réglementations qui régissent la construction dans votre circonscription. Une extension supérieure à 40 m² exige l’obtention d’un permis de construire. Toutefois, dans le cas contraire, l’autorisation reste obligatoire si vous ramenez la surface totale du plancher à 150 m² et plus. Sinon, une simple déclaration à l’assureur et aux organismes fiscaux est nécessaire si l’extension ne dépasse pas les 40 m².

Bien que vous ayez le champ libre pour l’aspect extérieur de votre maison, vous devez respecter le plan d’urbanisme de votre commune. Pour éviter les faux pas, consultez votre mairie. Vous pouvez aussi faire appel à un architecte local qui maîtrise les termes de la loi. Ainsi, vous êtes sûr de réaliser une extension durable qui suit les normes.

Les réglementations énergétiques

Même si vous ne vous sentez pas concerné par le changement climatique, des réglementations récentes exigent que vous vous souciiez de votre empreinte énergétique. Les constructions récentes doivent toutes respecter les réglementations sur la consommation d’énergie. Ces lois énoncent les matériaux ainsi que les technologies autorisés pour une habitation plus responsable.

Pour ce faire, vous devez respecter la RT2020. Bien que vous ne soyez pas obligé de revoir l’isolation de votre habitation actuelle, vous devez réduire les déperditions énergétiques pour la nouvelle construction. Il faut aussi considérer la consommation énergétique concernant l’électricité et le gaz.

Le style d’architecture

Si le Plan Local d’Urbanisme le permet, vous pouvez en profiter pour changer l’apparence de votre maison. Modernisez votre habitation en rafraîchissant l’architecture. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à un architecte professionnel. Il vous guidera afin d’offrir un souffle nouveau à la façade avec le moins de travaux possibles. Voyez les constructions réalisables par rapport au bâtiment existant.

En fonction de la maison de vos rêves, l’expert peut vous conseiller une extension verticale, horizontale, voire souterraine. Il vous propose des matériaux modernes pour une allure plus fraîche et plus tendance de votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.