Revente de son bien immobilier

Penser à la revente de son bien immobilier

L’investissement dans un bien immobilier doit être effectué de sorte à en tirer un maximum de profit. Ainsi, la location n’est pas l’unique option à considérer. En effet, il serait également judicieux de prévoir la revente de son bien immobilier, et cela dès son achat.

Pourquoi penser à la revente de son bien immobilier ?

Si vous avez investi dans un bien immobilier en faisant un emprunt, sachez que le louer par la suite ne serait intéressant que pour la période de remboursement de votre emprunt. Cela s’explique par le fait qu’après le remboursement de votre crédit, il ne sera plus possible de déduire les intérêts d’emprunt de vos revenus locatifs. Par conséquent, il y a des chances que vous soyez par la suite fortement imposé sur vos loyers perçus, rendant alors la rentabilité de votre investissement nettement moins importante.

C’est pour cette raison qu’il est essentiel de prévoir la revente de son bien immobilier, et cela dès l’achat même de ce dernier. En effet, la réduction d’impôt dont vous pouvez bénéficier grâce à votre investissement locatif n’est effectif que durant les premières années. Nous vous conseillons donc d’investir dans un bien dont les chances de prendre de la valeur sont élevées. Ainsi, vous serez en mesure de réaliser une opération financière des plus lucratives à la revente.

A quel moment revendre un logement

Dans le cas où vous avez investi dans un logement neuf, vous devrez prendre en considération de nombreux paramètres afin de calculer la rentabilité de l’opération. Il est donc assez compliqué de donner un délai d’attente général pour la revente de son bien immobilier. Toutefois, les professionnels du secteur sont nombreux à affirmer qu’il serait recommandé de conserver un bien immobilier pendant au moins 6 ans avant de penser à sa revente.

Le cas peut être légèrement différent pour un bien neuf, puisque sur le plan légal, on considère un bien comme étant neuf lorsque sa construction et son achèvement datent de moins de 5 ans. Dans ce cas, deux paramètres doivent être pris en compte.

Pour une revente dans les 5 ans suivant l’acquisition du bien, vous pourrez le revendre à un prix plus élevé, étant donné que sur le marché, un bien neuf coûte plus cher et devrait donc rapporter plus d’argent au vendeur. La revente de votre bien après au moins 6 ans de détention permet en revanche de mieux amortir les dépenses principales liées à l’achat, surtout les intérêts de votre emprunt.

Les paramètres à prendre en compte lors de la revente

Lors de la revente du bien immobilier, plusieurs paramètres doivent être pris en compte, comme les différentes dépenses ainsi que les frais liés à ce genre d’opération. Cela permet de calculer un prix de vente qui sera supérieur au prix d’achat sur lequel vous additionnerez les frais inhérents à l’acquisition. Y sont inclus les frais d’agence à régler pour la revente du bien, les frais de notaire payés lors de l’achat, la TVA immobilière pour un logement neuf dont la construction date de moins de 5 ans.

Pensez également à tenir compte des frais du dossier bancaire en rapport au crédit immobilier, aux frais des diagnostics immobiliers que vous aurez potentiellement à effectuer (comme l’état des installations énergétiques, ou le DPE par exemple) ainsi qu’aux dépenses effectuées lors de la période d’occupation, comme la taxe d’habitation, la taxe foncière ou encore les charges de copropriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *